Le 14 avril dernier, l’Aéroport Bergerac Dordogne Périgord fêtait en grande pompe le lancement de sa nouvelle liaison avec London City, via l’une des plus prestigieuses compagnies aériennes au monde : British Airways.

Un événement pour notre département, largement plébiscité par les Britanniques tout au long de l’année. Cependant, cette nouvelle liaison marque aussi un tournant  pour l’Aéroport bergeracois. Elle dépose les voyageurs au cœur d’un des plus grand centre financier du monde et des liaisons avec New York sont désormais possibles.

Résolument, la CCI Dordogne a voulu avec cette nouvelle ligne, offrir de nouvelles opportunités aux entreprises de Dordogne pour présenter leurs expertises et leur savoir-faire auprès des décideurs de Grande Bretagne. En moins d’une heure, ils pourront se rendre au centre de Londres, à des tarifs particulièrement compétitifs. Un atout de poids à l’heure de la concurrence mondialisée. Car la conjoncture économique est toujours difficile, tous les acteurs en sont bien conscients. Mais l’on sait également que les entreprises qui résistent le mieux à la crise sont celles qui ont su s’exporter et gagner de nouveaux marchés à l’international. Avec cette liaison orientée « business », les entreprises périgourdines auront encore plus de facilités pour partir à la conquête du monde.

Mais au-delà, la venue de British Airways parmi les compagnies qui desservent l’Aéroport Bergerac Dordogne Périgord montre également que le sérieux et la qualité de la plateforme sont pleinement reconnus. Dans le landerneau aéronautique, une telle annonce n’est pas neutre. Travailler avec l’Aéroport de London City non plus : cela démontre l’attractivité qu’exerce toujours l’Aéroport. Depuis plus de 10 ans, il continue sa croissance, et draine près de 280.000 passagers annuels. Une manne considérable dans un département où le tourisme représente 22% du PIB. Quel autre équipement pourrait se targuer d’offrir chaque année plus de 150 millions de retombées économiques pour son territoire ?

Mieux encore, grâce à l’action conjuguée de tous les partenaires du SMAD, cet aéroport est aujourd’hui mieux armé que jamais pour continuer son développement. L’entrée du Conseil Régional, enfin acquis, a permis de pérenniser la structure, et de lui offrir de nouvelles perspectives de développement, avec en ligne de mire, le dépassement de la barre symbolique des 300.000 passagers. Car les autres liaisons mises en place dès cette année vont également participer au développement économique de notre territoire. Les nouvelles rotations avec Amsterdam ouvrent aux passagers, entrepreneurs ou non, les portes de l’Europe entière et de l’Asie, avec un billet unique. La liaison vers Nice, troisième aéroport français, n’est pas anodine non plus. En choisissant de répondre aux demandes des entreprises locales, en assurant aux habitants de Dordogne des destinations variées et prometteuses, l’Aéroport Bergerac Dordogne Périgord s’affirme une fois encore comme un levier indispensable pour l’attractivité et le développement économique de notre département.

Print Friendly