Christophe Fauvel, Président de la CCI Dordogne, présente ses vœux pour l’année 2017 aux entreprises. Une année placée sous le signe de la transformation numérique qui sera l’un des axes forts de cette nouvelle année.

Chefs d’entreprises, entrepreneurs, nous venons de tirer un trait sur une année 2016 riche en événements, mais aussi en promesses. Après des années de crise, la reprise tant attendue serait peut-être au bout du tunnel cette année, si l’on en croit les économistes.
Mais en même temps je suis lucide, la croissance est encore trop faible pour faire diminuer le chômage durablement. La reprise de l’investissement demeure fragile, le bâtiment repart mais les travaux publics stagnent. Enfin le pouvoir d’achat progresse, mais la consommation n’est pas encore assez vigoureuse. Alors tirons-en les conclusions, nous devons agir à notre niveau pour que la croissance soit plus robuste et pour que les créations d’emplois soient plus abondantes en Dordogne.
Le monde change à une vitesse vertigineuse et nous sommes au cœur d’une gigantesque mutation dont nous devons mesurer toute l’ampleur. De nouvelles puissances économiques émergent, en quelques années des entreprises ont acquis une taille mondiale, le numérique bouleverse le modèle productif, des services nouveaux diffusent et se diffusent sans limite, des secteurs entiers d’activités sont bouleversés par ce qu’on appelle l’économie collaborative. Nous devons en tirer toutes les conséquences si nous voulons que notre département prenne toute sa place dans cette nouvelle étape de la mondialisation.

La première conséquence, c’est que l’innovation est la clé de tout et elle concerne tous les domaines. Aussi l’effort de recherche est essentiel. La CCI Dordogne est bien entendu au côté des entreprises pour justement les conseiller et les aider à innover. La seconde conclusion, c’est que nous devons accroître par la formation le niveau de qualification des salariés, quel que soit leur âge. C’est une condition essentielle pour que le plus grand nombre puisse bénéficier des opportunités portées par les nouvelles technologies et pour que les jeunes soient orientés vers les métiers de demain. Là encore, la CCI Dordogne fait le nécessaire avec la construction du Campus de la Formation Professionnelle à Boulazac, ou la rénovation du campus de l’Ecole Internationale de Savignac.
Enfin, avec la révolution digitale, surgissent des formes nouvelles d’emplois et d’activités, qui, c’est vrai, entrent mal dans les cadres anciens et peuvent accentuer encore la dualité du marché du travail. Mais la transformation numérique est un pré-requis que les entreprises de Dordogne ne peuvent pas occulter. Afin que 2017 leur permette de profiter pleinement des avantages de la dématérialisation, la CCI Dordogne a lancé Performance Numérique, une plateforme web chargée de fédérer les acteurs de la filière et d’offrir des solutions adaptées à toutes les entreprises du territoire.
Pour 2017, je vous souhaite plus de liberté pour l’entreprise pour investir, pour innover, pour créer des emplois, mais aussi plus de liberté pour nos salariés pour choisir leur métier, leur formation, leur conduite de leur vie professionnelle. Je vous souhaite aussi plus de sécurité pour l’entreprise, pour embaucher, pour adapter son effectif lorsque les circonstances économiques le demandent, et une croissance retrouvée pour un territoire qui a besoin de notre dynamisme de chefs d’entreprises.

Print Friendly