La CCI Dordogne est un établissement public d’état géré par des entrepreneurs locaux, elle représente les 17.000 entreprises commerciales, industrielles et de service du département vis-à-vis des pouvoirs publics sur les questions relatives au développement économique du territoire. Ses équipes sont également au service des entreprises pour l’ensemble de leurs formalités et pour les conseiller à chaque étape de leur développement, depuis leur création jusqu’à leur transmission. Chaque année, plus de 6.000 entreprises font appel aux services de la CCI Dordogne. La rédaction de REPERES a rencontré le Directeur Général de la CCI Dordogne, Pierre Vulin.

REPERES : Quelle est la réalisation de la CCI Dordogne en faveur des entreprises qui vous tient le plus à cœur, et pourquoi ?

Il est difficile de mettre en avant un événement en particulier. Chaque année, au sein de l’Espace entreprises de la CCI Dordogne, les équipes mettent tout en œuvre pour aider les entreprises à se développer. Nous organisons des ateliers, des conférences, des journées dédiées sur des thématiques particulières… Tous ont leur utilité et leurs particularités. Ce que je retiendrai plutôt, c’est un état d’esprit, une volonté constante d’accompagner et d’ouvrir l’horizon des chefs d’entreprises de notre département. Nous avons vécu, et nous vivons encore, des moments difficiles pour les entreprises. La crise qui dure depuis 2008 a eu de graves répercussions sur leur santé. Dans ces moments-là, les entrepreneurs ont évidemment tendance à travailler d’arrache-pied pour assurer la pérennité de leurs projets. Le risque, alors, c’est de se couper du monde, et de ne voir seulement que les problèmes qui s’accumulent. La CCI Dordogne a fait le choix de ne pas éluder les difficultés, mais de proposer régulièrement à ses ressortissants des solutions pratiques et innovantes pour y faire face. L’exemple le plus frappant et sans doute les rendez-vous Oseinnov qui nous avons mis en place depuis 3 ans. L’objectif est de rappeler aux chefs d’entreprises que l’innovation existe sous de multiples formes, et que savoir évoluer, être adaptable en toute situation, est toujours un gage de succès. Nous avons aussi fait le choix d’offrir à nos ressortissants des intervenants de qualité. Les Journées Commerce que nous organisons chaque année ont accueilli des sommités, et certains ont été rappelés par des collectivités pour mettre en place ce qu’ils avaient suggéré lors de nos conférences.

REPERES : Quels sont les domaines d’intervention et les résultats de l’Espace entreprises de la CCI Dordogne ?

D’un point de vue purement comptable, alors que le nombre d’entreprises actives est relativement stable en Dordogne, autour de 17.000, nos chiffres sont en progression constantes. Le Centre de formalités des entreprises est celui qui incarne le mieuxs cette tendance, puisqu’il est passé de 3.000 entreprises conseillées pour l’année 2011 à 5.200 pour l’année 2015.

En matière de création d’entreprises, la CCI Dordogne a également franchi un cap dans l’accueil des porteurs de projets. Dans le cadre de créations ou de reprises d’entreprises, l’Espace entreprises avait accueilli 700 porteurs de projets en 2011, il en en a reçu le double en 2015 (1423 NDLR). En terme d’investissements réalisés, nous sommes ainsi passés de 7 à 11 millions en 5 ans, et un total de près de 1.250 emplois créés ou sauvegardés.

Concernant le développement des entreprises, les chiffres sont eux aussi éloquents. Chaque année près d’un millier d’entreprises sont conseillées et accompagnées dans leur projet par un conseiller de la CCI Dordogne. Cela a permis de réaliser près de 65 millions d’investissements depuis 2011 et de créer ou sauvegarder près de 400 emplois (389 NDLR). Les équipes ont su s’adapter aux demandes et aux exigences des chefs d’entreprises. Ils réalisent des diagnostics stratégiques et thématiques en matière d’innovation, d’accessibilité, de développement numérique ou encore sur les marchés internationaux. Des réponses à des problématiques essentielles pour les entrepreneurs, qui ont besoins de réponses claires et efficaces.

En matière de formation en alternance et de recrutement, près de 1.000 entreprises font appel chaque année aux services de la CCI Dordogne pour recruter des apprentis et leur transmettre leurs savoir-faire, la CCI élabore, en moyenne, 760 contrats d’apprentissages entre les jeunes et les entreprises.

REPERES : La CCI Dordogne joue aussi un rôle important et peu connu du grand public, en matière de développement territorial, quel est-il ?

La CCI Dordogne travaille effectivement aux cotés des collectivités locales pour optimiser le potentiel économique du territoire : renforcer sa compétitivité, améliorer son accessibilité et valoriser ses atouts. Elle réalise des études sur commande, notamment en partenariat avec la Chambre de Métiers et la Chambre d’Agriculture, et propose aux collectivités des prestations sur mesure pour l’amélioration des conditions d’implantation et d’extension d’activités sur leur territoire.

Enfin, la CCI Dordogne est associée au développement économique et à l’aménagement du territoire. Elle est consultée par les acteurs économiques départementaux et régionaux sur les infrastructures à construire ou moderniser en priorité, elle initie et appuie des actions de lobbying et participe à une centaine d’instances locales et régionales pour représenter les intérêts des entreprises.

La CCI Dordogne, c’est aussi :

  • 700 jeunes formés chaque année au sein de ses 3 écoles : l’Ecole Hôtelière du Périgord et l’Ecole de Commerce sur Boulazac et l’Ecole supérieure de Savignac.
  • La gestion du Parc exposition du Périgord : 60 évènements /an   dont la Foire expo de Périgueux qui accueille à elle seule 55.000 visiteurs.
  • La gestion, via sa filiale SABDP, de l’Aéroport international Bergerac Dordogne Périgord : 280.000 passagers/an et 153 millions d’€ de retombées économiques sur le département.
Print Friendly, PDF & Email