Afin d’accompagner l’indispensable reprise de l’activité économique, l’Etat, en partenariat avec les fédérations professionnelles et les partenaires sociaux, se mobilise pour garantir la santé et la sécurité des Français dans leur activité professionnelle.
Il agit, dans la continuité des mesures prises dès le mois de mars, de préserver l’emploi et soutenir les entreprises fragilisées par la crise.

PRECAUTIONS SANITAIRES

Où trouver du matériel de protection pour pouvoir continuer ou reprendre mon activité ?

En cette période de crise privilégier les entreprises locales est un geste fort, n’hésitez pas à consulter notre page dédiée aux entreprises de Dordogne qui fabriques et distribuent du materiel de protection individuelle.

Quelles dispositions dois-je mettre en place pour assurer la sécurité de mes collaborateurs et me protéger en tant que dirigeant ?

Afin de pouvoir reprendre ou continuer votre activité en toute sécurité, vous devez mettre en place les mesures de prévention les plus pertinentes selon votre discipline :

  • la mise à disposition de matériels permettant d’assurer les gestes barrières (eau et savon, gel HA, masques)
  • les affichages les rappelant,
  • la fermeture des lieux favorisant les regroupements (vestiaires, salles de pose),
  • l’organisation d’équipes plus réduites avec des horaires permettant un roulement sans que les individus ne se croisent,
  • la mise en place d’un « cheminement » obligatoire pour également éviter les croisements et ainsi respecter les règles de distanciation,
  • la mise à disposition de produits pour désinfecter les machines après utilisation.

Le Ministre du Travail à bien précisé qu’il n’incombait pas à l’employeur de garantir l’absence de toute exposition des salariés à des risques, mais de les éviter le plus possible et, s’ils ne peuvent être évités, de les évaluer régulièrement en fonction notamment des recommandations du gouvernement, afin de prendre ensuite toutes les mesures utiles pour protéger les travailleurs exposés.
L’employeur est donc soumis à une obligation de moyens mais non de résultats. Discutez avec vos salariés et consultez vos organisations professionnelles afin de vous organiser en tout bon sens.
N’hésitez pas non plus à prendre en photo toutes les mesures que vous avez mise en place.

SUPPORTS DE COMMUNICATION “GESTES BARRIERES”

Le Gouvernement met à la disposition des entreprises un certain nombre d’outils de communication pour le respect des gestes barrières au sein de leur structure.

  • Des affiches sur les gestes barrières en différents formats (A4, A3, 4/3, …)
  • Des audios et vidéos sur les gestes barrières
  • Une affiche sur le port du masque
  • Deux affiches sur la gestion des déchets (où jeter les masques, mouchoirs…).

Vous pouvez télécharger ici l’ensemble du kit de communication

(si vous rencontriez des difficultés avec le lien de téléchargement ci-dessus, ci-joint un lien WeTransfer ici)

POURSUITE D’ACTIVITE

PLATEFORME POUR L’EMPLOI

Cette plate-forme s’adresse à tous les demandeurs d’emploi, inscrits ou non à Pôle Emploi, et aux salariés au chômage partiel intéressés par des emplois rapidement disponibles dans des entreprises en forte activité actuellement. Au 10 avril 2020, ce sont près de 13 000 postes qui sont à pourvoir sur la plate-forme dans les secteurs prioritaires du médico-social, de l’agriculture, de l’agroalimentaire, des transports, de la logistique, de l’aide à domicile, de l’énergie et des télécoms.

Télétravail

La solution du télétravail  peut être déclenchée à l’initiative de l’employeur lorsque l’aménagement du poste de travail est rendu nécessaire pour permettre la continuité de l’activité de l’entreprise et pour garantir la protection des salariés.
En cas de circonstances exceptionnelles, comme en cas d’épidémie, la mise en œuvre de ce télétravail ne nécessite pas un formalisme particulier. Il n’est pas besoin de conclure un accord d’entreprise ; une information par email suffit.

PLAN DE CONTINUITE D’ACTIVITE ET EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS

Les entreprises peuvent activer leur Plan de Continuité d’Activité (PCA)  pour adapter leur fonctionnement et organisation aux bouleversements induits par l’épidémie de Coronavirus. Les mesures de ce PCA peuvent notamment permettre de réaménager les locaux, de gérer les stocks et flux d’approvisionnement, d’ajuster les horaires de travail (travail par roulement par exemple) ou de réviser les déplacements professionnels…

Rappelons que la loi impose à chaque employeur d’évaluer les risques qui existent dans son entreprise en matière de santé et de sécurité des salariés. Pour cela, l’employeur doit établir et tenir à jour un Document unique d’évaluation des risques professionnels (DUER)

LE TRAVAIL DU SOIR ET DE NUIT

À situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle ! L’épidémie de Coronavirus a conduit des entreprises participant à la chaîne de production et de distribution de denrées alimentaires à s’organiser pour faire travailler leurs salariés le soir et même la nuit. Un dispositif par nature dérogatoire, justifié par la nécessité d’assurer la continuité de l’activité économique et, dans les circonstances actuelles, de permettre l’approvisionnement des commerces alimentaires.

En savoir +

Pour plus de précisions sur ces dispositions, nous sommes à votre disposition :

Tel 05 53 35 80 80
relationclient@dordogne.cci.fr